Lepôlemployide Saint-Ouen求购d'échelonnerunedette sur 22 000 ans

19
05月

Pôlecmploatéàindede de de de de de de de de de de de de de de de de de en en en en en en en en en en en en de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de

“Vousavezpouhaitébénéficierdedélaispourrembourser la somme de 2.648,59 euros que vousavezperçueàtord.Aprèsexamende votre dossier,nousavonsdécidéderécupérercettesomme par retenues de 0,01 euro parmoisjusqu'àexinctionde votre dette“,indique la lettredePôlemplompaidatéedu17avrilcomviséevendredipar l'AFP。
La demandeuse d'emploidoitàl'agence2.648 euros detropperçu。 Selon Rose-MariePéchallat,qui soutient la demandeuse d'emploi通过儿子协会Recours radiation,lachômeuserempateaitdepuis plusieurs mois cette dette,argumentant qu'elledoitêtreprescrite,puisque datant de plus de trois ans。 L'association a saisilemédiateurnationaldePôlemployi,dont les services ontindiqué“examiner le dossier”。
La question des“tropperçus”ou“indus”,cessommesverséesparerreurauxchômeursparPôlemployi,esttrès-sensible。 Les associationsdechômeurs,soutenues pars asss syndicatsdePôlemployi,réclamentunmoratoire sur les remboursements。


Lepôleadloyide Saint-Ouen 求d'échelonnersadette sur 22.000 ans

Pôlecmploatéàindede de de de de de de de de de de de de de de de de de en en en en en en en en en en en en de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de de

“Vousavezpouhaitébénéficierdedélaispourrembourser la somme de 2.648,59 euros que vousavezperçueàtord.Aprèsexamende votre dossier,nousavonsdécidéderécupérercettesomme par retenues de 0,01 euro parmoisjusqu'àexinctionde votre dette“,indique la lettredePôlemplompumdatéedu17avrilfonsultéevendredi par l'AFP。

La demandeuse d' emploidoitàl'agence2.648 euros detropperçu。 Selon Rose-MariePéchallat,qui soutient la demandeuse d'emploi via son association Recours radiation,lachômeusecontest ait depuis plusieurs mois cette dette,argumentant qu'elledoitêtreprescrite,puisque datant de plus de trois ans。 L'association a saisilemédiateurnationaldePôlemployi,dont les services ontindiqué“examiner le dossier”。

La question des“tropperçus”ou“indus”,cessommesverséesparerreurauxchômeursparPôlemployi,esttrès-sensible。 Les associationsdechômeurs,soutenues pars asss syndicatsdePôlemployi,réclamentunmoratoire sur les remboursements。